Slider

Vous êtes en Terminale STL BIO, STL SPCL ou STAV ? Vous voulez devenir Ingénieur ? Vétérinaire ? Chercheur ? La classe préparatoire TB dispense un enseignement de 2 années qui prépare aux concours d’entrée en écoles vétérinaires et en écoles d’ingénieurs dans le domaine de la biologie et des biotechnologies. Elle est donc destinée aux étudiants qui souhaitent atteindre au minimum un niveau bac + 5.

Présentation de la section TB:
Une semaine en TB :
Interview d'étudiant(e)s :
}

Cliquez ici pour télécharger notre plaquette d'informations.

 

Un seul concours qui ouvre les portes d’une trentaine d’écoles réparties sur l’ensemble du territoire

 

Écoles vétérinaires

 

La formation en école vétérinaire dure 5 ans (bac +7) et permet d’accéder à différents métiers : vétérinaire praticien, chercheur, inspecteur sanitaire, éthologue…

 

Écoles d’ingénieur

 

La formation en école d’ingénieur dure 3 ans (bac +5).

 

La diversité de l’offre de formation proposée par les écoles permet à chaque étudiant de construire son propre projet professionnel et d’accéder à une grande palette de métiers, dans des secteurs d’activité variés : industries agroalimentaire, pharmaceutique, cosmétique, biotechnologies, biologie animale, biologie végétale, biochimie, agronomie, horticulture, environnement, eau, forêt… mais aussi informatique, économie…

 

Liste et coordonnées internet des écoles accessibles après une CPGE TB

·

classe-tb

Un enseignement polyvalent en continuité avec celui dispensé au lycée

- 4 matières d’égale importance – Biotechnologies, Sciences de la Vie et de la Terre, Mathématiques, Sciences physiques et chimiques – assurent l’acquisition de bases scientifiques solides.

- Français, Anglais et Géographie contribuent à l’élargissement de la culture générale.

- Les TIPE (Travaux d’Initiative Personnelle Encadrés), véritables mini-projets de recherche menés par les étudiants, leur apprennent à travailler en autonomie et à conduire une démarche expérimentale.

- Informatique et EPS complètent la formation.

 

 

 

 

Un suivi pédagogique attentif aux étudiants, dans une atmosphère de convivialité et de solidarité

- 32 étudiants par classe au maximum

- Aux cours magistraux en classe entière sont associés des enseignements en ½ classe (Travaux dirigés, Travaux pratiques)

 

 

 

Une spécificité des classes préparatoires : des interrogations orales, les kholles, réunissent 3 élèves en présence d’un professeur pendant 1 heure, 2 à 3 fois par semaine. Elles sont l’occasion d’évaluer individuellement les étudiants, mais aussi de remédier à leurs éventuelles difficultés.

 

 

Une préparation à l’entrée dans la vie professionnelle

Les nombreux travaux écrits développent l’esprit de synthèse et les qualités de rédaction.

Les interrogations orales, plusieurs fois par semaine, permettent d’acquérir une aisance à l’oral, utile à la vie professionnelle future.

L’intervention de professionnels présentant leur métier donne une vision concrète de la diversité des débouchés possibles à l’issue de la formation.

kolles-tb

 Candidature par le portail internet parcoursup.fr

 Cette formation est ouverte à tous les bacheliers STL (BIO ou SPCL) ainsi qu’aux bacheliers STAV. Une sélection est réalisée après inscription sur le site admission-postbac.fr, à partir des résultats de 1ère et de Terminale.

 - Les prépas TB ne s’adressent pas qu’aux « premiers de la classe ». Il faut cependant avoir obtenu des résultats homogènes de bon niveau au lycée, être motivé et capable de fournir un travail régulier et soutenu.

 

Cette page recense les questions fréquemment posées lors des portes ouvertes au lycée Jean Rostand

La classe préparatoire TB, qu’est-ce que c’est ?

La classe préparatoire TB dispense un enseignement de 2 années qui prépare aux concours d’entrée en écoles vétérinaires et en écoles d’ingénieur dans les domaines de la biologie et des biotechnologies. Elle est donc destinée aux étudiants qui souhaitent atteindre au minimum un niveau bac + 5.

Quelle formation faut-il choisir en classe de première et en classe de terminale ?

Il faut nécessairement préparer un bac technologique STL (spécialité biochimie-biologie-biotechnologie

ou spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire) ou STAV.

Quelles moyennes faut-il avoir dans les différentes matières en classe de première et en classe de terminale ? Les prépas TB ne s’adressent pas qu’aux « premiers de la classe ». Il faut cependant avoir obtenu des résultats homogènes de bon niveau au lycée, être motivé et capable de fournir un travail régulier et soutenu.

La classe préparatoire TB est une section avec une forte orientation scientifique ; les moyennes en matières scientifiques doivent donc être très correctes et sont en général, pour les derniers candidats admis, aux alentours de 12/20. Un bon niveau en français (en 1ère) est aussi très important pour continuer les études. De plus, les appréciations des enseignants permettent de juger du sérieux, de l’implication et de la motivation du (de la) candidat(e).

Quel est le pourcentage de dossiers retenus par rapport aux dossiers présentés ?

À l’issue de la commission de recrutement 2020, 175 dossiers ont été retenus et classés sur 300 demandes sur « Parcoursup », soit un pourcentage de dossiers sélectionnés d’environ 60 %. À la suite de la phase d’admission, une liste de classe de 32 étudiants a été établie à partir des 175 dossiers retenus. L’étudiant de la classe le moins bien classé était 165ème.

Quelle est l’origine géographique des candidats retenus ?

Tous les dossiers sont examinés, quelle que soit leur origine géographique. La classe est finalement constituée très majoritairement d’étudiants du Grand Est, mais tous les ans des étudiants de toutes les régions de France ou des DOM-TOM rejoignent Strasbourg pour la CPGE TB.

Quelles sont les poursuites d’étude après la classe préparatoire TB ?

L’objectif premier d’un étudiant en classe préparatoire TB est de passer un concours qui ouvre les portes d’une trentaine d’écoles réparties sur l’ensemble du territoire :

  • Ecoles vétérinaires

La formation en école vétérinaire dure 5 ans et permet d’accéder à différents métiers : vétérinaire praticien, chercheur, inspecteur sanitaire, éthologue…

  • Ecoles d’ingénieur

La formation en école d’ingénieur dure 3 ans.

La diversité de l’offre de formation proposée par les écoles permet à chaque étudiant de construire son propre projet professionnel et d’accéder à une grande palette de métiers, dans des secteurs d’activité variés :

Est-il possible de redoubler ?

Le redoublement n’est pas permis en première année. En seconde année, les étudiants peuvent le demander. Il est accordé ou refusé par l’équipe pédagogique selon les résultats de l’année, aux concours et la motivation.

Quel est le pourcentage des étudiants qui passent en seconde année ?

Sur les 32 étudiants en début de première année, il arrive que certains quittent la préparation très rapidement.

En fin d’année, d’autres choisissent de se réorienter.

En général, entre 2/3 et 3/4 des étudiants de première année poursuivent en seconde année.

Peut-on se réorienter si la filière ne convient pas ?

Compte tenu de la densité et de la diversité des enseignements, une réorientation est plutôt facile, en général dans les filières biologiques ou biotechnologiques.

Une convention avec l’Unistra (« Université de Strasbourg ») permet l’attribution d’ECTS sur avis du conseil de classe et autorise les étudiants à intégrer la Licence Sciences de la Vie en L2 (suite à la TB1) ou en L3 (suite à la TB2).

Après une TB1, il est possible également d’intégrer d’autres cursus post-bac (IUT par exemple) en se réinscrivant à « Parcoursup ».

Le rythme de travail est-il soutenu ?

Le volume horaire en 1ère année (TB1) et celui en seconde année (TB2) sont voisins de 32 h hebdomadaire.

horairesTB      

À cela s’ajoutent les heures d’interrogations orales hebdomadaires (2,5 h en moyenne) et un devoir surveillé également hebdomadaire de 3 h. L’emploi du temps en TB est ainsi bien plus chargé que celui de la classe de terminale. Les programmes de cette section sont ambitieux et vastes, le rythme des cours est a fortiori plus rapide et le travail personnel plus conséquent.

Que sont les ‘colles’ ou heures d’interrogation orale ? Les colles sont des séances passées :

  • soit seul à seul, soit à trois avec un enseignant (de la classe ou d’une autre classe)
  • pendant 20 minutes à 1 h,
  • deux à trois fois par semaine,
  • en mathématique, sciences de la vie et de la Terre, biotechnologie, sciences physiques, anglais et/ou français

Ces colles ont pour but :

  • d’entraîner les élèves à faire une présentation orale
  • de vérifier que les élèves ont bien compris les cours et de les interroger sur un exercice ou un document lié à ce cours
  • de réexpliquer certains passages du cours ou certaines méthodes mal comprises par les élèves.

Quelles sont les qualités pour réussir ? Il faut faire preuve :

  • d’une grande capacité de travail pour suivre le rythme imposé ;
  • de motivation et de ténacité pour ne pas se décourager face à des notes souvent en baisse par rapport à la classe de terminale ;
  • de rigueur, d’efficacité et d’organisation pour bien gérer la charge de travail ;
  • d’une attention soutenue et d’une participation active en classe, afin de comprendre les notions, de

mobiliser et d’appliquer les capacités exigibles.

Combien d’heures de travail personnel par jour sont nécessaires ?

Cela est difficile à chiffrer, car tout dépend de chacun ou des qualités de chacun.

On peut l’évaluer autour de 3 h par jour et au moins 10 h le week-end.

Il est de plus impératif d’apprendre les cours chaque soir et de refaire les exercices d’application directe, en profitant de chaque moment de libre dans la journée comme au moment de la pause de midi et le soir.

Cet apprentissage régulier ainsi qu’une révision suivie des notions vous permettront une réactivation de votre mémoire et une acquisition du cours ainsi facilitée.

Le manque de sommeil est l’ennemi de la mémoire, il est donc conseillé de ne pas se coucher après 23 h.

Est-il possible de poursuivre une activité sportive ?

L’activité physique est vitale. Ainsi, deux heures d’EPS sont prévues dans l’emploi du temps. Cependant, il ne faut pas hésiter à s’accorder une autre séance de sport ou de loisir.

Peut-on prendre tous les repas au lycée ?

Il y a trois régimes scolaires. Les internes logent et prennent tous leurs repas au lycée en semaine. Pour le week-end, seuls les étudiants éloignés peuvent y loger.Les demi-pensionnaires peuvent y déjeuner et les internes-externés peuvent y déjeuner et dîner en logeant à l’extérieur du lycée.

A-t-on d’office droit à l’internat si on est admis en classe préparatoire ?

Le nombre de chambres individuelles au lycée est inférieur au nombre d’étudiants en classe préparatoire. Un classement est établi par l’administration donnant priorité aux étudiants boursiers et aux étudiants éloignés du domicile parental.

Il est recommandé d’effectuer deux vœux sur « Parcoursup », l’un avec internat, l’autre sans internat.

Des idées reçues à propos de la classe préparatoire TB …

Seuls les élèves de STL spécialité Biotechnologies ont accès à la classe préparatoire TB.

NON, depuis la réforme de 2013 du baccalauréat STL, nous accueillons des élèves issus de la filière STL spécialité SPCL (Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire). Nous continuons également à recruter des candidats ayant un baccalauréat STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant).

Il faut avoir 16 de moyenne pour être accepté en classe préparatoire TB.

NON, il faut cependant avoir obtenu des résultats homogènes de bon niveau au lycée, être motivé et capable de fournir un travail régulier et soutenu.

En plus d’étudier l’ensemble des résultats de première et de terminale (baccalauréat français compris), nous attachons une grande importance aux commentaires émis dans les bulletins et lors des conseils de classe.

Il y a une mauvaise ambiance et un esprit de compétition entre les étudiants de classe préparatoire.

NON : En classe préparatoire TB, les effectifs sont relativement réduits, ce qui permet de conserver une ambiance conviviale. Les étudiants s’entraident et les professeurs veillent au maintien de cette cohésion.

Il n’y a pas d’enseignement sous forme de travaux pratiques.

SI, les étudiants ont 4h de TP en biotechnologies, 2h30 en SVT et 2h en physique-chimie par semaine. Les compétences pratiques sont évaluées au concours.

Un bachelier STL peut intégrer les mêmes écoles via un autre parcours que la classe préparatoire TB (après un BTS, un DUT ou une L3). En effet, il existe une multitude de voies d’accès à ces écoles. MAIS malheureusement, les élèves ayant un baccalauréat STL ou STAV n’intègrent que très rarement une école en passant par une voie différente de la CPGE TB, car ils sont alors en concurrence avec des étudiants détenant un baccalauréat Scientifique.

Les écoles des banques de concours A-TB (pour bacheliers STL et STAV) sont différentes de celles du concours A-BCPST (pour bacheliers S).

NON : Les étudiants en classe préparatoire TB peuvent intégrer les mêmes écoles que les étudiants en classe préparatoire BCPST en ce qui concerne les écoles nationales vétérinaires et les écoles d’ingénieur en biologie et biotechnologies. Seul le nombre de places varie mais reste à peu près proportionnel au nombre de candidats (il y a beaucoup plus de candidats passant le concours A BCPST que de candidats passant le concours A TB ; il est donc normal qu’il y ait moins de places réservées aux TB qu’aux BCPST). Les étudiants des classes préparatoires TB peuvent également entrer à l’Ecole Normale Supérieure de

Paris-Saclay (ENS Cachan) ou aux écoles d’ingénieurs du groupe INSA présentant des spécialisations

dans le domaine de la biologie (Lyon, Toulouse, Rouen, Castres).Une fois l’école intégrée, il n’y a plus de différence entre les étudiants selon leur provenance.

Si un étudiant ne passe pas en TB2 ou s’il n’est pas admis au concours à l’issue des deux ans, il doit reprendre ses études depuis le début.

NON, un partenariat avec l’université de Strasbourg permet également d’obtenir en fin de 1ère ou de 2ème année, une équivalence avec un cursus universitaire et d’intégrer directement une L2 ou une L3. De plus, certaines écoles hors concours recrutent sur dossier.

Lycée Jean Rostand

5 rue Edmond Labbé

67084 Strasbourg Cédex

Tél : 03 88 14 43 50

Fax : 03 88 14 43 59

Tram C, E et F : arrêt «Université»