Au carrefour du plaisir de manger et du souci de santé, la diététique s'impose comme le garant d'une alimentation saine et équilibrée. En devenant Diététicien, vous accédez à un métier qui jouit d'une image moderne et dynamique. Les formes sous lesquelles vous pouvez l'exercer sont très diverses. A titre d'exemples, vous avez la possibilité : - de privilégier la relation avec le patient à travers des conseils personnalisés et un accompagnement, ou en assurant le rôle de référent nutrition au sein d'un service alimentaire. - de rejoindre un groupe pluridisciplinaire pour créer ensemble les meilleures conditions de prise en charge d'un patient ou pour bâtir des projets de santé. Professionnel de santé du secteur paramédical, vous agissez sur prescription médicale, êtes tenu(e) au secret médical et votre titre est protégé par la loi, ces particularités constituant autant de gages de sérieux et de prestige.

Présentation de la section Diététique :

diet debouches

Le titulaire du BTS (ou du DUT / BUT biologie appliquée option diététique ) a le titre de diététicien(ne). Il pourra exercer dans différents domaines:

 

              ·       Prévention de santé : Conseiller en nutrition et alimentation.

              ·       Thérapeutique : réseaux santé, nutrition entérale, milieu hospitalier, maisons de retraite.

              ·       Restauration collective : Référent alimentation-hygiène.

              ·       Agroalimentaire : Relations publiques, Recherche et Développement.

              ·       Commerce : Délégué paramédical     

              ·       Secteur libéral : Consultations, missions de santé 

              ·       Création d'entreprise restauration, traiteur 

Poursuite d’études :

Licences, masters professionnels et DU : Alimentation, santé, alimentation artificielle, nutrition appliquée, éducation thérapeutique, pédiatrie, nutrition des sportifs, management de la qualité en restauration collective, cadre commercial de l'agroalimentaire, management des produits frais, etc.

Accès à la formation de Cadre de Santé après cinq années d'exercice sur concours ( puis 1 année de formation en Instituts de formation de cadre de santé IFCS).

blanc

Horaires hebdomadaires de cours de première année :

  • Nutrition- alimentation : 8 h
  • Activités technologiques d'alimentation : 4h
  • Biochimie-Biologie : 9h
  • Culture générale et expression : 1 h
  • Economie - Gestion : 6 h
  • Environnement professionnel : 4h
  • Anglais : 1h

horaires diet

Horaires hebdomadaires de cours et stages de deuxième année :

  • Nutrition- alimentation : 3 h
  • Activités technologiques d'alimentation : 4 h
  • Biochimie-Biologie : 4 h
  • Physiopathologie : 5 h
  • Diététique thérapeutique : 8 h
  • Culture générale et expressions : 2 h
  • Economie - Gestion : 5 h
  • Environnement professionnel : 1h
  • Anglais : 1h

 horaires diet2

Stages :

20 semaines de stage dont une partie a lieu pendant les vacances scolaires.

Attention : la vaccination contre l’hépatite B est obligatoire pour aller en stage thérapeutique. pas de dérogation et les stages sont obligatoires pour valider le diplôme

  • Stage en 1ère année : 5 semaines de stage en restauration collective qui permettent de découvrir, observer le milieu professionnel (réglementation en restauration collective )
  • Stages en 2ème année :
    • 2 X 5 semaines = 10 semaines de stage thérapeutique dans 2 structures hospitalières où le tuteur est obligatoirement un diététicien à temps plein.
    • 5 semaines de stage à thème optionnel réalisées dans une structure au choix des étudiants (recherche personnelle de stage) et dans un contexte différent de la production en restauration collective ou du soin à l’hôpital
malbouffe

 Candidature par le portail internet www.parcoursup.fr

 adm diet

 

Qualités requises pour devenir diététicien :

- sens du contact,

- bon niveau d'enseignement général et scientifique,

- Autonomie et sens de l'organisation.

En quoi consiste ce métier ?

La preuve d'un lien entre alimentation et santé n'est plus à faire. Diabète, cholestérol, hépatite, allergies, embonpoint : autant de situations où un régime alimentaire s'impose. Spécialiste de la nutrition, le diététicien compose des menus adaptés à l'état de santé de chacun : sans sel, sans sucre, sans graisse ou, au contraire, enrichis en calcium ou en fer, par exemple. Il a un rôle d'information et de prévention en matière d'hygiène alimentaire. La connaissance qu'il a des aliments, de leurs méfaits et vertus lui permet d'aider au rétablissement des malades. À condition de tenir compte de leurs goûts : un changement alimentaire trop brusque peut entraîner des frustrations.

Rattaché le plus souvent à un hôpital ou à une maison de convalescence, le diététicien travaille en collaboration avec des médecins nutritionnistes et a plusieurs patients en charge. Au sein d'une collectivité, il veille à l'équilibre des repas proposés. Il peut exercer en libéral et recevoir à son cabinet tous ceux qui veulent maigrir ou adapter leur alimentation à leur état de santé.

Salaire?

1700 € environ en début de carrière et jusqu’à 2500 € en fin de carrière pour les salariés

Le revenu d’un(e) diététicien(ne) qui exerce en libéral sera variable en fonction de l’activité.

Possibilité d’évolution de carrière et de salaire en tant que cadre de santé. 

Dernière minute : Le Ségur de la santé a octroyé pour les diététiciens hospitaliers une revalorisation de 180€ net quelque soit l’échelon

Que fait-on avec un BTS Diététique ?

 

  1. Quels sont les débouchés ?

Le titulaire du BTS  (ou du DUT / BUT  biologie appliquée option diététique) a le titre de Diététicien(ne)

Il pourra exercer  dans différents domaines: …

  • Prévention de santé : Conseiller en nutrition et alimentation.
  • Thérapeutique : réseaux santé, nutrition entérale, milieu hospitalier, maisons de retraite.
  • Restauration collective : Référent alimentation-hygiène.
  • Agroalimentaire : Relations publiques, Recherche et Développement.
  • Commerce : Délégué paramédical             
  • Secteur libéral : Consultations, missions de santé
  • Création d'entreprise restauration, traiteur
  1. Quelles sont les poursuites d’études possibles après ce BTS ?

Poursuites d’études :

Licences, masters professionnels et DU : Alimentation, santé, alimentation artificielle, nutrition appliquée, éducation thérapeutique, pédiatrie, nutrition des sportifs, management de la qualité en restauration collective, cadre commercial de l'agroalimentaire, management des produits frais, etc.

Accès à la formation de Cadre de Santé après cinq années d'exercice sur concours ( puis 1 année de formation en Instituts de formation de cadre de santé IFCS).

Quel est le contenu de la formation ?

Quelle est l’organisation de la formation ?

Durée 2 ans et quelques mois : pour la rentrée en septembre 2021, les épreuves finales se déroulent en septembre 2023 et le diplôme est délivré en octobre 2023.

  

20 semaines de stage dont une partie a lieu pendant les vacances scolaires. 

Horaires hebdomadaires de cours et stages de première année :

  • Nutrition- alimentation- : 8 h
  • Activités technologiques d'alimentation : 4h
  • Biochimie-Biologie : 9h
  • Culture générale et expression : 1 h
  • Economie - Gestion : 6 h
  • Environnement professionnel : 4h
  • Anglais : 1h

Horaires hebdomadaires de cours et stages de deuxième année :

  • Nutrition- alimentation : 3 h
  • Activités technologiques d'alimentation : 4 h
  • Biochimie-Biologie : 4 h
  • Physiopathologie : 5 h
  • Diététique thérapeutique : 8 h
  • Culture générale et expressions : 2 h
  • Economie - Gestion : 5 h
  • Environnement professionnel : 1h
  • Anglais : 1h

 

Quelles sont les matières au programme ?

Matières générales : 

L’enseignement de biochimie--biologie comporte quatre parties : 

  1. La composante biochimie de cet enseignement s’articule en trois pôles principaux : la biochimie structurale de la matière vivante et des aliments - l’enzymologie fondamentale permettant d’appréhender les utilisations alimentaire et clinique de ces molécules - l’étude des métabolismes régissant la physiologie. (première année 3 h. de  cours et 1 h. de TD - deuxième année 1 h. de cours et 1 h de TD).
  2. La partie  physiologie comporte , après l'étude de l’organisation cellulaire et tissulaire des êtres vivants , les fonctions de nutrition , les fonctions de relation et d’information, le maintien de l’intégrité de l'organisme, la transmission de la vie et le développement de l’enfant.
  3. L'enseignement de microbiologie-virologie-parasitologie -toxicologie se situe dans le contexte alimentaire en relation avec la technologie et la sécurité alimentaires, donc en  étroite relation avec l'enseignement d'e sciences des aliments.

Horaire pour les parties 2 et 3 ; première année 3 h. de  cours et 1 h. de TD ; deuxième année 1h. de cours et 1 h de TD).

  1. Les travaux pratiques de biologie-biochimie (1h en première année) illustrent certains aspects de l’enseignement de biochimie et biologie et donnent un petit aperçu de l’analyse microbiologique des aliments.

Matières professionnelles  : 

 

  • Environnement professionnel

3 H par semaine en première année, 1H en 2ème année (droit et source de droit, santé publique et système de santé, économie de la santé, exercice de la profession, psychologie, sociologie, comportements et pratiques alimentaires.

 En 2ème année , des professionnels de santé , des médecins spécialistes font partager leur expérience dans des domaines de compétences spécifiques

 

  • Sciences de aliments : études des différents groupes d’aliments, et de différents thèmes qui s’y rapportent , qualités sanitaires, conservation, produits ultra transformés, additifs, bio et local, allégations nutritionnelles, étiquetage réglementaire

            Des TP sont associés, en cuisine pédagogique, avec l’apprentissage en première années des techniques de base, et en seconde année l’adaptation aux différents régimes.

 

  • Nutrition : étude des besoins et apports nutritionnels (énergie, protides, lipides, glucides, minéraux et vitamines). Références nutritionnelles des différentes catégories de population de bien-portants. Concept et réalisation de rations alimentaires. Organisation de l’alimentation à domicile et en restauration collective.

 

 

  • Diététique thérapeutique :

            5 h de cours et 3 h de TD (uniquement en 2ème année)

Application pratique des règles scientifiques de la nutrition, participe aux acquisitions “coeur de métier” dans le domaine thérapeutique. 

  • la démarche de soin diététique , initiation à l’éducation thérapeutique
  • les différents modes d’administration de la l’alimentation : orale, entérale (et parentérale) et adaptation en osmolarité , texture, enrichissement , utilisation des compléments nutritionnels...
  • adaptation de l’alimentation en énergie , en protéines , en lipides et glucides, en fibres, en potassium, sodium, en réalimentation…
  • prise en charge diététique des pathologies endocriniennes (diabète obésité, dénutrition …) , cardio vasculaires, digestives, rénales, pédiatriques ( allergies, mucoviscidoses etc )  ...

 

 

  • Physiopathologie 

-notion de dossier médical, examens cliniques , paracliniques

-les pathologies du tube digestif : ORL( chirurgie, dysphagie…), estomac( ulcère, gastrectomie..), pancréas (pancréatite, chirurgie…), foie( cirrhose, lithiases bilaires…), et intestin ( MICI dont Chron, chirurgie…)

-les pathologies de la nutrition ( obésité, chirurgie bariatrique, diabète, dénutrition …)

-les pathologies rénales ( insuffisance rénale, dialyse, lithiases …)

-les pathologies cardiaques ( athérosclérose, hypertension, insuffisance cardiaque…)

pédiatrie: mucoviscidose, maladies métaboliques, maladie coeliaque, allergies et intolérances…

et autres pathologies pouvant avoir un retentissement sur le plan nutritionnel

 

  • Economie gestion

Horaires en 1ère année : 2 h de cours en classe entière + 4 h de TD en groupe

Horaire en 2ème année : 2 h de cours en classe entière + 3h de TD en groupe

Les enseignements en économie gestion s’articulent autour d’activités professionnelles qui permettent d'appréhender de nombreux aspects de la gestion des organisations dans lesquelles les diététiciens peuvent intervenir.

  • Découverte de l’environnement économique et juridique
  • Gestion commerciale, études et choix mercatiques
  • Gestion des achats et des stocks
  • Gestion comptable et financière
  • Gestion des ressources humaines
  • Gestion prévisionnelle

 

Lien vers le référentiel du BTS :

http://stms-bse.discipline.ac-lille.fr/ressources-pedagogiques-1/bse/les-bts/bts-dietetique/referentiel-de-formation-bts-diet/view

Liens vers la page sur le site du lycée : https://www.lycee-jean-rostand.fr

UPBM : https://www.upbm.org/

AFDN ( Association des Diététiciens Nutritionnistes): http://www.afdn.org/

Recherche de formations PARCOURSUP : https://dossier.parcoursup.fr/Candidat/carte

 

Quels sont les points forts du BTS diététique de Rostand ?

Pourcentages de réussite lors des dernières sessions  :  entre 75 % et 100 %  selon les années

Une aide réelle à la recherche des stages : nombreux stages qui  permettent une réelle qualification professionnelle  et une maturation de leur projet professionnel. 

Un accompagnement rapproché en lycée  (Tutorat) 

Les matières se complètent les unes les autres entre enseignement professionnel et disciplines générales. 

Une équipe d’enseignants dynamiques, motivés et professionnels (certains sont diététiciens de formation, bonne connaissance du milieu professionnel, lien AFDN)  qui assure un suivi de stage  et un  accompagnement  dans le projet professionnel. 

Nombreux  intervenants extérieurs : professionnels de terrain qui enrichissent le parcours de formation 

 

Comment se déroulent les stages ?

 

  • Stage en 1ère année : 5 semaines de stage en restauration collective qui permettent  de découvrir, observer le milieu professionnel (réglementation en restauration collective ) 

 

  • Stages en 2ème année :  
    • 2 X 5 semaines = 10 semaines de stage thérapeutique dans 2 structures hospitalières où le tuteur est obligatoirement un diététicien à temps plein. 

le tuteur évalue le stage , la note entrera dans la note de soutenance à l’examen final 

Attention : la vaccination contre l’hépatite  B est obligatoire pour aller en stage thérapeutique. pas de dérogation et les stages sont obligatoires pour valider le diplôme

 

  • 5 semaines de stage à thème optionnel réalisées dans une structure au choix des étudiants (recherche personnelle de stage) et dans un contexte différent de la production en restauration collective ou du soin à l’hôpital. Le maître de stage n’est pas forcément un diététicien.

Les étudiants ont-ils de l‘aide pour chercher un lieu de stage et rédiger leur rapport de stage ?

Une aide particulière est donnée pour les stages thérapeutiques de 2ème année où la demande est grande. 

Les étudiants sont guidés dans leurs recherches de terrain de stage  pour les autres périodes. 

Stages non rémunérés ni gratifiés

Il faut prévoir un petit budget (déplacement / logement, stages hors départements) car il arrive qu’il faille se déplacer géographiquement pour avoir des stages complémentaires.

Comment l’admission se déroule-t-elle ?

Qui sont les élèves concernés par une admission en BTS …… ?

 

  • Titulaires d’un bac technologique :   40 % majoritairement ST2S, STL, ...

 

  • Titulaires d’un bac général avec les spécialités  :  50 %

Spécialités à dominante scientifique

 

  • Titulaires d’un bac professionnel : Minoritairement (10%) et plutôt ASSP , ...

 

  • Post BAC  : (% integrés dans les titulaires d’un bac )  appréciés pour la maturation de leur projet et leur expérience professionnelle.  
Quels sont les attendus indiqués sur la plateforme Parcoursup ?

ATTENDUS NATIONAUX DE LA PLATEFORME D'INSCRIPTION DANS L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PARCOURSUP

 

  • S'intéresser aux questions liées à l'alimentation, la nutrition, l'équilibre alimentaire, le conseil et les techniques culinaires, la prévention et le soin des maladies liées à l'alimentation
  • Disposer de compétences dans les disciplines scientifiques, principalement en sciences biologiques ( physiologie humaine, microbiologie, biochimie ....)
  • Disposer de compétences relationnelles : écoute, communication, permettant d'adapter son discours et sa posture à la situation et aux interlocuteurs (patient, équipe médicale et paramédicale )
  • S'exprimer et communiquer correctement à l'écrit et à l'oral pour s'inscrire dans un travail en équipe et pour échanger avec des interlocuteurs internes et externes
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
Quels sont les critères d’admission :

 

  1. Admission sur dossier (pas d’entretien)

 

  1. Prise en compte des notes et remarques des bulletins de 1ère et de terminale :
  • dans les matières  notamment scientifiques 
  • Coefficients confidentiels 

 

  1. Prise en compte des notes de baccalauréat pour les candidats déjà diplômés

 

  1. Prise en compte des avis du conseil de classe pour la poursuite d’étude

 

  1. Prise en compte du projet motivé de formation, notamment attendus de formation et bonne connaissance du métier de diététicien ( à ne pas confondre avec coach sportif, naturopathe, etc ….) 

Nombre de dossiers reçus  :  1200 dossiers

Nombre de dossiers classés  :  240 dossiers

Nombre de places  : 32 places

Taux d’insertion après le diplôme : il faut 3 à 6 mois pour avoir une chance de trouver un poste , contractuel la plupart du temps , après un an de recherche et à condition d’être mobile et d’avoir d’excellents stages , on peut trouver un travail intéressant dans le domaine propre à la diététique mais le marché de l’emploi dans le domaine est assez fermé.

 

Autres formations  : 

JR = seul public , Bazeilles

lycee diet

dans le Grand EST : 

DUT / BUT dans  IUT Nancy brabois

En alternance :  Granville en Normandie   10  Places environ  mais pas de rentrée tous les ans 

par correspondance : CNED 

Pour plus d’infos ONISEP :

https://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/BTS-Dietetique


Lycée Jean Rostand

5 rue Edmond Labbé

67084 Strasbourg Cédex

Tél : 03 88 14 43 50

Fax : 03 88 14 43 59

Tram C, E et F : arrêt «Université»